Devenir opthtalmologiste

L’ophtalmologie est l’une des nombreuses branches de la médecine. Le métier d’ophtalmologiste ou d’ophtalmologue attire de plus en plus de personnes un peu partout dans le monde et en France. C’est une profession passionnant même si elle nécessite de longues années d’études. Vous découvrirez ici toutes informations nécessaires sur ce métier, surtout celles qui vous permettrons de vous en sortir si vous envisagez embrasser ce domaine.

devenir ophtalmo

L’essentiel sur le métier d’ophtalmologiste

L’ophtalmologiste est celui qui traite des problèmes de l’œil ou de vision. C’est le spécialiste de toutes les pathologies qui touchent au système optique de l’Homme, c’est-à-dire l’ensemble formé par la rétine, la cornée, le cristallin. Parmi ces pathologies, on peut citer l’hypermétropie, les troubles de la vision binoculaire, la presbytie, la myopie, le strabisme et l’astigmatisme. De façon plus générale, on désigne l’ophtalmologue comme le « médecin des yeux ».
Avant de continuer, notons que l’œil est organe très sensible. Pour donc exercer le métier d’occultiste, l’on a besoin d’un bon cursus et d’une formation rigoureuse. C’est ce que nous vous détaillons dans le paragraphe suivant.

Etre ophtalmologiste, le cursus à suivre

Le point de départ du cursus est le BAC scientifique, autrement dit le BAC S. Après ce diplôme, il faudra faire un an de médecine. Plus précisément, il faut s’inscrire en L1 ou PACES, appelée autrefois PCEM1. Cette petite formation d’un an est comme un « tronc commun ».

À son terme, l’étudiant devra passer un concours. Ce dernier est très sélectif et généralement, seulement 15 à 20 % des candidats réussissent. Cette étape constitue un grand obstacle pour beaucoup de personnes désirant devenir ophtalmologues. Une fois qu’elle est passée, il faudra faire six autres années d’études avant de passer l’ECN (Examen Classant National), qui était appelé internat il y a quelques années.

Si vous réussissez à passer également ce cap, vous devez maintenant vous spécialiser en ophtalmologie, et ce, pendant environ 3 ans afin de soutenir votre thèse. Enfin, vous êtes devenu un ophtalmologiste. Vous pouvez décider de travailler dans une clinique, à l’hôpital ou pour votre propre compte (en libéral).

L’ophtalmologue débutant gagne entre 3 000 et 4 000 euros brut. Ce salaire peut augmenter avec le temps et l’expérience. Mais à vrai dire, les chiffres varient beaucoup. On ne peut donner une valeur fixe du salaire d’une personne qui exerce le métier d’ophtalmologiste. Ce qui est sûr, la fonction est bien rémunérée que vous soyez dans une clinique ou un hôpital. Pour ce qui est de l’exercice en libéral, c’est encore mieux si vous arrivez à vous en sortir.

Les débouchés de l’ophtalmologie

Se lancer dans les études en France pour être ophtalmologue est une très bonne idée. Les raisons, c’est que le pays manque de spécialistes des questions d’yeux. En plus, une bonne partie de ceux qui sont là actuellement ira en retraite dans les années à venir. Cela donne plus de chances aux nouveaux spécialistes d’êtres employés ou encore de s’installer à leur propre compte. Dans tous les cas, la probabilité pour qu’ils manquent de travail est faible.

Une autre possibilité qui s’offre à l’ophtalmologiste est de devenir professeur ou chercheur au sein d’un CHU. Toutefois, cette possibilité n’est pas réservée aux débutants, car elle nécessite du savoir-faire et beaucoup d’années d’expérience professionnelle sans oublier l’efficacité et toutes les qualités requises pour être un bon ophtalmologiste./P>