Fonctionnement et dangers de la 3D

La 3D bientôt dans tous les foyers

Effet de la télévision 3DEn France, la télévision occupe une place importante dans les foyers puisque c’est à la fois le média le plus fréquemment consulté et le premier loisir des français, selon différentes enquêtes.

Depuis quelques années, la 3D fait une nette percée au cinéma, notamment depuis le succès d’Avatar, et dans les salons des français avec les TV 3D. Après l’arrivée de la couleur sur les écrans de télévisions à la fin des années 60, l’explosion du numérique et celle de la Haute Définition, la grande révolution technique en matière de télévision, déjà quelque peu en marche, est donc la télévision « 3D Ready ».

De nombreuses télévisions en 3D ont déjà vu le jour mais au rythme où vont les choses, nous sommes forcés de penser que nous ne sommes pas au bout de nos surprises en ce qui concerne le développement de la 3D dans nos salons.

Comment fonctionne la 3D ?

La télévision 3D consiste en un travail sur les « reliefs » permettant d’immerger le téléspectateur dans la troisième dimension. À l’heure actuelle, les sociétés qui produisent des télévisions redoublement d’imagination pour rendre cette expérience la plus réaliste possible pour le spectateur.

Comme la Haute Définition, la 3D est une technologie qui nécessite des savoir-faire spécifiques et des équipements qui le sont tout autant. La télévision en 3D intègre une nouvelle manière de regarder la télévision mais aussi une nouvelle méthode de production et de réalisation des contenus. En effet, au moment du tournage, la captation des images doit être réalisée par une caméra dite stéréoscopique qui a pour fonction d’enrichir la vision humaine en intégrant du relief. Cependant, aujourd’hui les films peuvent également être traités après leur tournage pour être passés en 3D, comme  pour le film Titanic, passé en 3D plus de 10 ans après sa sortie en salle.

Dinosaure 3D

Fonctionnement de la vision

Pour bien comprendre le fonctionnement de la 3D et la manière dont notre œil la perçoit, un rappel général sur la perception s’impose. Grâce à l’action simultanée du cerveau et des deux yeux, l’être humain est capable de voir son environnement dans ses trois dimensions (hauteur, largeur et profondeur). L’écartement entre nos yeux fait que ces deux organes ne voient pas le monde de la même façon. Notre cerveau a donc pour mission d’analyser le décalage entre les deux versions et fournit des informations quant à la lumière, à la couleur et aux trois dimensions.

L’utilisation des capacités de notre cerveau pour voir la 3D

La stéréoscopie, technique utilisée pour réaliser des films en 3D, s’obtient en utilisant une caméra bifocale additionnée à des lunettes polarisées, dites lunettes 3D. Celles-ci ont pour rôle de filtrer les images (dix par seconde) suivant qu’elles sont dédiées à l’œil gauche ou à l’œil droit, grâce à un système d’obturateur (élément qui laisse ou non passer la lumière) à cristaux liquides, lui-même piloté par un système infrarouge. D’autres lunettes, plus simples, ne laisse passer « qu’une ligne sur deux » pour chaque oeil, ce qui donne la vision en relief.

L’impact de la 3D sur notre santé

Malgré l’efficacité des lunettes 3D pour percevoir le relief dans une image, cette technologie semble avoir des limites. En effet, l’observation prolongée d’images en 3D peut parfois avoir des effets néfastes sur notre santé.

Il n’est pas rare, après une projection en 3D, que les spectateurs se plaignent de maux de tête ou d’une fatigue visuelle qui n’est pas ressentie d’ordinaire. De même, certaines personnes se plaignent d’un manque de luminosité des images 3D, également fatiguant pour le cerveau et pour les yeux.

Les ophtalmologistes et les opticiens recommandent d’être particulièrement vigilant quant aux effets de la 3D sur les enfants et les adolescents. Certains constructeurs mettent en garde les parents en leur demandant d’observer si leurs enfants présentent des cas d’étourdissements, de mouvements involontaires, de nausées, de crampes ou encore de pertes de conscience.

Enfant devant un film 3D

Évitez Pour un enfant, être trop proche de l'écran et la 3D peuvent être dangereux

Pour les adultes, la 3D doit aussi être proscrites en cas de fatigue ou si l’on a bu de l’alcool. Il a également été démontré que la technologie 3D pouvait affecter la vision si l’on se trouve trop près de l’écran ou que l’on porte les lunettes sans avoir à regarder d’images 3D.