Lentilles progressives : qu’est-ce que c’est et comment ça marche

Les chercheurs en optique font toujours plus de progrès et proposent des innovations toujours plus intéressantes. Ainsi, des lentilles progressives, au même titre que les verres progressifs sont désormais disponibles pour tous ceux qui le souhaitent ? Une occasion pour nous de revenir sur cette correction spécifique, dédiée à un trouble de la vue en particulier.

A qui s’adressent les lentilles progressives

Fonctionnement des verres progressifs

Fonctionnement des verres progressifs

Les lentilles progressives, et les verres progressifs avant elles, sont dédiés aux personnes souffrant de presbytie et uniquement à ces personnes-ci. La presbytie correspond à un trouble de la vision qui complique la focalisation de la vision à proximité, que ce soit pour lire ou pour faire un travail minutieux. La presbytie n’est pas considérée comme une maladie car elle correspond en réalité à l’évolution normale des yeux, à leur vieillissement inévitable qui débute à la naissance mais commence à se faire ressentir à l’âge de 40 ou 50 ans. Dès la naissance, le cristallin de l’œil durcit en se sclérosant et c’est ce processus de sclérose qui se poursuit tout au long de la vie et qui peut engendre la presbytie.

En raison de la presbytie, la vision de près est donc difficile pour les personnes qui en souffrent et qui doivent donc avoir une correction ophtalmique pour pouvoir continuer à lire et effectuer des actions de près. Pour ces personnes, la correction ne doit pas uniquement porter sur la vision de loin et elle doit également faire en sorte que la vision de loin soit la plus nette possible, il ne faut pas que les lunettes possèdent un effet loupe pour les travaux de près et que la vision plus large suppose le retrait des lunettes. C’est pour cette raison que les lunettes correctrices, et depuis peu les lentilles de contact, destinées aux personnes souffrant de presbytie sont dites « progressives ». Cette notion illustre l’idée selon laquelle le verre et la lentille offre en même temps les deux corrections, de près et de loin.

Comment fonctionnent ces lentilles ?

Fonctionnement lentilles progressives

Fonctionnement des lentilles progressives, cliquer pour zoomer

Deux corrections radicalement opposées sur un même verre comment est-ce possible ? En réalité le principe des lentilles progressives, et des verres progressifs, est relativement simple. En effet, pour réaliser de telles lentilles et apporter un grand confort à la personne souffrant de presbytie, il faut simplement que la correction de la vision de près soit placée au centre de la lentille et que la correction pour la vision de loin se trouve sur les bords des lentilles. Ainsi, pour focaliser sur un élément qui sera près de ces yeux, la personne qui les porte devra se concentrer sur le point central de sa vue et pour regarder de loin cette focalisation centrée ne sera pas nécessaire.

Le principe des lentilles progressives est le même que celui des verres progressifs, si ce n’est que sur les verres progressifs le point pour la vision de près n’est pas central sur le verre, il est déterminé en fonction de chaque personne et de chaque monture.

Avantages des lentilles progressives

Les lentilles progressives présentent plusieurs avantages pour ceux qui les portent. Tout d’abord, les lentilles progressives ne sont pas plus visibles que des lentilles de contact classiques et apportent autant de confort que celles-ci. Par ailleurs, les lentilles progressives, parce que ce sont des lentilles offrent un confort supplémentaire à la personne souffrant de presbytie en rendant tous ces mouvements très libres, fluides et agréables, par opposition aux lunettes de vue qui peuvent parfois être un obstacle aux mouvements et à certains actions (le sport notamment)

Quelques inconvénients liés au progressif

Toutefois, les lentilles progressives présentent également des inconvénients et notamment un qui est aussi valable avec les verres progressifs : l’adaptation à cette correction « mixte » n’est pas toujours facile et les premiers temps peuvent être désagréables. Par ailleurs, ces lentilles progressives ne conviennent pas nécessairement à tous les yeux et une solution alternative doit donc être trouvée. De plus, ces lentilles ne corrigent que les troubles visuels d’importance moyenne, pour les troubles visuels plus forts, ces lentilles ne sont pas suffisantes.