Les différents problèmes de vue

On parle de problèmes de vue, dès lors que l’image que l’on voit de près ou de loin n’est pas restituée correctement par la rétine : elle peut être floue ou bien déformée. Ce type de déficience optique s’appelle une amétropie et regroupe les maladies comme la myopie, l’hypermétropie ainsi que l’astigmatisme.

La myopie

La myopie témoigne d’une anomalie qui concerne la distance entre la cornée et la rétine qui est trop longue : l’image de loin est vue de manière floue. Les tests de vue qui permettent de déceler la myopie consistent à plisser les yeux pour mieux voir un objet situé au loin.

L’hypermétropie

Quant à l’hypermétropie, elle est liée à une distance trop courte entre la cornée et la rétine. La personne hypermétrope voit nettement de loin mais voit flou de près. Les maux de tête et les yeux fatigués après une journée de travail sont des signes de l’hypermétropie.

vision myopie et hypermétropie

Les visions des myopes et hypermétropes sont « inversées »

vision astigmate

La vision des astigmates semble vibrer

L’astigmatisme

A l’origine de l’astigmatisme, on retiendra une courbure de la cornée qui s’avère légèrement ovale. Ainsi, la vision de près et de loin n’est pas nette : par exemple, vous n’arrivez pas à faire la différence entre les lettres m et n.

La presbytie

Enfin, la presbytie est un problème de vue fréquent après 45 ans. Cette maladie oculaire est liée au vieillissement du cristallin : la vision de près devient floue. Si vous vous approchez de la lumière pour mieux voir votre livre : c’est un signe…!

Ces problèmes de vue peuvent être corrigés avec la prescription de lunettes de vue avec des verres correcteurs adaptés.