Les opticiens en pleine forme pour 2016

Réunis le 9 décembre dernier à Chambéry, plusieurs syndicats d’opticiens ont discuté de l’actualité et de l’avenir de la profession. Les 400 personnes présentes appartenaient principalement à la chambre syndicale des opticiens du Sud-Ouest, au Syndicat des opticiens de la Corse et à celui de Savoie.

Un dépoussiérage de l’image des opticiens

L’opticienne bordelaise Astrid Anquetil a déclaré fermement : « depuis plusieurs années, nous nous évertuons à nous taire face aux attaques. Quand ils communiquent, c’est pour parler de prix, de forfaits… mais pas de notre métier ! »

Elle ajoute qu’à son avis, l’image de l’opticien doit être « déringardisée », afin que le public puisse être séduit par une communication claire et ludique.

Mme Anquetil est rejointe dans son propos par Didier Rosset, qui édite notamment le journal « Les opticiens vous parlent de votre vue ».

Informer les Français sur la filière de la santé visuelle

Pourtant, les Français ne leurs sont pas hostiles. Une récente enquête menée en octobre dernier auprès du grand public et des professionnels a révélé que 64% des gens leurs font confiance, ce qui les place au-dessus des orthoptistes (62%) dans l’esprit des personnes interrogées. Néanmoins, le professionnel qui rassure le plus les Français reste l’ophtalmologiste, avec 83% des sondés qui lui accordent leur confiance.

Il reste un travail d’information et de communication à effectuer pour le grand public comprenne la place et le rôle des opticiens, et sache quelles sont les évolutions en cours dans le secteur, notamment la prolongation des périodes de renouvellement des lunettes et des lentilles de contact, conformément aux décrets de la récente loi Santé.