Pourquoi faut-il protéger ses yeux du soleil ?

Les bienfaits du soleil sur notre quotidien

Le soleil permet à notre corps de synthétiser de la vitamine D dont les bienfaits sur la santé sont reconnus des plus grands spécialistes. Au-delà de la santé physique, la santé morale est également impactée de façon positive. Synonyme de détente, de chaleur, et très souvent de vacances, une exposition au soleil favorise votre bonheur.
Malgré ces bienfaits, le soleil représente des risques physiques importants.

Les méfaits du soleil sur notre peau

Le soleil est nuisible pour notre peau lors d’une exposition prolongée ou non protégée. A l’exposition aux rayons UV, la peau subit une accélération de son vieillissement, elle peut présenter des coups de soleil allant même jusqu’à la brûlure. Les risques de cancer de la peau sont bien plus présents pour les personnes ayant subit une exposition fréquente.

Le soleil produit différents rayons de lumières, certains plus nocifs que d’autres.
Parmi eux, la lumière visible, il s’agit des rayons dont la longueur d’onde se situe entre 380 et 780 nanomètres. En dessous de 380 nm se situent les Ultra-Violets, séparés en trois parties : UVA, UVB et UVC. Les UV sont les plus nocifs car ils ne sont pas ressenti directement et font muter les cellules, ce qui représente un risque cancérologique.

A l’inverse, au-delà des 780 nm existent les Infra-Rouges, lors d’une exposition aux Infra-Rouges, le corps réagit quasi-immédiatement, une chaleur ou une brûlure est ressentie. Avec ce ressenti, l’individu peut réagir et ainsi éviter une surexposition. Notons également que les infra-rouges ne provoqueraient pas de mutations cellulaires, réduisant à nouveau leur danger.

Les méfaits du soleil pour nos yeux

La lumière visible, si elle est importante créée un éblouissement, cela nous permet de comprendre que l’ensoleillement est important et par la même occasion, l’exposition aux UV. C’est à ce moment qu’il faut protéger ses yeux et sa peau.

Les UVA sont les plus dangereux des UV car ils atteignent le cristallin des adultes, et vont jusqu’à la rétine pour les individus de moins de 12 ans environ.
Les UVB traversent la cornée, mais sont filtrés par le cristallin.
Les UVC ont l’avantage d’être peu présents car ils sont naturellement filtrés par la couche d’ozone ou si besoin par la cornée.