Les presbytes auront-ils des lunettes intelligentes ?

Les lunettes pour presbytes ont toujours fasciné les observateurs : fonctionnant sur le principe des verres progressifs, elles obligent les personnes qui les portent à regarder alternativement à travers les parties haute et basse des verres. Mais la vie des presbytes pourrait bien changer avec la récente invention d’une jeune société israélienne.

Des lunettes proactives

Les lunettes de cette société, baptisées Deep Optics, devraient être disponibles d’ici deux ans sous forme de prototype : leur technologie prévoit une couche de cristaux liquides située dans les verres, ainsi que des capteurs logés directement dans les branches de la monture.

La version commerciale de ces lunettes, destinées au grand public, est prévue pour 2018 au plus tôt. Elle est déjà attendue de pied ferme par la population des presbytes, qui pourraient voir leur quotidien facilité par cette mini-révolution. Ainsi, ils pourraient s’éviter les désagréments souvent causés par les lunettes à focale variable, notamment la sensation de déformation sur les côtés.

Conçue par trois ingénieurs israéliens spécialisés dans les questions d’optique, cette technologie calcule en temps réel l’écart entre les pupilles, par le biais des capteurs. Ainsi, la focale des verres s’adapte à une vue de près lorsque les pupilles sont proches, et à une vue de loin quand les pupilles s’écartent.

Des possibilités multiples

La société, soutenue par les fonds de la compagnie française d’optique Essilor, ne compte pas limiter l’usage de sa technique aux seules lunettes pour presbytes. En effet, elle pourrait également être utilisée dans le domaine de la réalité virtuelle, un secteur en plein développement à l’heure actuelle.

Presbytes