Sony développe des lunettes destinées aux malentendants et malvoyants

Le progrès social au service des sourds, malentendants et malvoyants.

Les gouvernements imposent aujourd’hui des normes aux villes et aux entreprises pour permettre aux sourds et malvoyant de profiter pleinement de la vie. Nous pourrons citer les bandes de guidages présentes dans les lieux publiques et les rues ou encore l’utilisation de sons de plus en plus fréquentes. Il existe aussi d’autres systèmes d’information pour les malentendants ou les sourds. Ces nouvelles normes représentent un grand pas en avant pour les personnes souffrantes de ces handicaps. N’oublions pas toutefois que de nombreuses avancées technologiques permettent également de faciliter leur quotidien.

Les lunettes High Tech Sony

C’est en ce sens que Sony a depuis 2013 développé des lunettes de haute technologie qui permettront aux sourds et malentendants de bénéficier de sous-titres personnelles et ajustables en fonction de leurs besoins et de leur langue.
L’avantage de cette technologie réside dans son fonctionnement par hologramme, permettant de superposer les sous-titres à l’image de l’écran uniquement grâce aux lunettes Sony, c’est à dire qu’une personne sans-handicaps ne verra pas de différence à sa séance de cinéma.

Même concept avec les personnes victimes de malvoyance, les lunettes sont équipées d’un système audio qui leur permettra d’obtenir une audio description individuelle.

Une technologie au service de l’accessibilité de chacun

L’intérêt social d’un tel équipement est majeur pour les personnes malvoyantes ou malentendantes puisqu’il leur permettra de participer aux mêmes séances de cinéma qu’une personne sans handicap, évitant ainsi toute exclusion.

Certains cinémas tels que Gaumont-Pathé ont d’ores et déjà tenté l’expérience, cela suit une politique de diversification de la clientèle. Ces politiques sont soutenues par des législations à l’échelle européenne, pour favoriser la meilleure accessibilité des personnes handicapées aux lieux publiques et réduire les risques d’exclusion sociale.