Une paire de lunettes pour les daltoniens

Les personnes atteintes du daltonisme, cette maladie qui altère la vision colorée, que ce soit les deutéranopes ou les protanopes, peuvent désormais y voir clair et net grâce aux nouvelles lunettes de correction développées par EnChroma, une entreprise Californienne.

Des filtres spéciaux adaptés à cette vue si particulière

Avec le daltonisme, les percepteurs de couleurs au niveau de la rétine oculaire sont déficients et ne peuvent ainsi envoyer les vrais signaux de couleur au cerveau. Si le rouge est perçu comme orange chez les protanopes, le vert devient jaune pour les deutéranopes. Le rôle des lentilles spéciales permet d’amplifier les couleurs pour qu’elles soient plus saturées et vives.

Pour l’instant, comme ce sont les cas de daltonisme les plus fréquents, la compagnie est en pleine quête d’amélioration de leurs produits. Mais d’ici peu, le temps de mettre bien au point les lunettes, les tritanopes et les achromatopes peuvent peut-être y trouver leur bonheur.

Des paires de lunettes à 450 dollars, abordables ?

À l’heure actuelle, les lunettes correctrices, modèle sportif, sont commercialisées entre 280 à 450 US dollars par l’entreprise. Les créateurs souhaitent encore améliorer le prototype afin de l’adapter aux enfants, car selon les explications de Donald McPherson, co-fondateur d’EnChroma, la défaillance de perception des couleurs risque d’avoir des répercussions sur la réception d’informations du cerveau, et ceci, les études l’ont bien démontré. C’est pour cette raison qu’il faut pointer et tenter de pallier le problème le plus tôt possible pour les plus jeunes.

Désormais, 9 % de la population mondiale qui est atteinte du daltonisme peuvent avoir la chance de s’équiper de ces lunettes spéciales avec ou sans ordonnance.